Les bateaux, la Grande Parade maritime, les visites et embarquements

Partagez l’expérience des marins, en embarquant à bord de navires traditionnels et en visitant, à quai, bateaux de patrimoine et de travail. Pendant tout le week-end, Lorient Océans réunit une impressionnante flotte, à découvrir dans son ensemble, sur l’eau, pendant dans la Grande Parade maritime du dimanche. 

Si vous souhaitez monter à bord, vous devez présenter votre  « Sloop » , le pass 3 jours Lorient Océans, à 8 €, à commander dès à présent sur notre site, également en vente sur place dans les espaces de Lorient Océans. L’accès aux bateaux dépend toutefois des places disponibles.

>> Par ici pour la Billetterie Sloop

Les bateaux

L’Étoile du Roy

Étoile du Roy est la réplique d’une frégate Corsaire de 1745. Gréé en 3 mâts, ce navire de 310 tonnes était armé de 20 canons et accueillait autrefois 236 hommes d’équipage. Avec ses 47 mètres de long (pour 10,30 m de large), l’Étoile du Roy est le troisième plus grand navire traditionnel français. Aujourd’hui, seuls 9 membres d’équipage suffisent à manœuvrer ses 800 m2 de voiles. Basée à Saint-Malo, l’Étoile du Roy est, pour la toute première fois, présent à Lorient Océans !

Visite à quai le jeudi, dans le port du centre-ville, puis du vendredi au dimanche à La Base.

Le Santa Maria Manuela

Sa présence est exceptionnelle à Lorient! Pour la première fois, notre ville a la chance d’accueillir ce vieux gréement hors du commun! Inscrit au patrimoine national portugais, ce navire exceptionnel fut construit en 1937, à Lisbonne, pour le compte d’une société de pêche. Dédié à la pêche à la morue, le Santa Maria Manuela sera aménagé et modernisé au fil des décennies, jusqu’à sa fin de mise en service en 1993. Grâce à la volonté de la fondation éponyme, il est restauré à partir de 2010, pour devenir un navire-école, dédié à la formation et au tourisme culturel. Cette goélette à quatre-mâts est l’une des dernières survivantes de la flotte morutière portugaise.

Embarquements pour la Grande Parade et visite à quai du jeudi au dimanche, au Port de Pêche. Voir Billetterie.

Le Skeaf

Voici le plus grand yacht classique encore navigant en Bretagne. Vieux de plus cent ans, ce ketch est construit par le chantier allemand Abeking & Rasmussen en 1916. Basé aujourd’hui à Douarnenez et entretenu par l’association Skeaf, ce bateau a connu nombre de péripéties – dont un échouage dans une vasière pour échapper à un sous-marin pendant la Seconde guerre mondiale. Successivement danois, anglais, canadien puis français, Skeaf est désormais classé NUC (Navire à Usage Collectif) et accueille des croisières de loisirs.

Embarquements et visite à quai (selon les lieux d’embarquements) du vendredi au dimanche. Voir Billetterie.

Le Notre-Dame de Rumengol

Plus grosse gabare (bateau de transport de fret) encore en activité, le Notre-Dame de Rumengol est basé dans la Rade Brest. Construit en 1945 au chantier Keraudren de Camaret, ce vieux gréement était spécialisé dans la « pêche au sable ». A l’aide d’une benne nommée « crapaud », l’équipage ramassait le sable au fond de la mer et le chargeait dans la cale, afin d’alimenter les chantiers de construction bretons. Depuis 1981, l’association An Test en est propriétaire. Après une importante rénovation, cette magnifique gabare a été remise à flots et navigue désormais le long des côtes bretonnes, avec à son bord des passagers curieux d’histoire maritime.

Embarquements et visite à quai (selon les lieux d’embarquements) du jeudi au dimanche. Voir Billetterie.

L’André-Yvette

Construite à Camaret et inaugurée en 1936, l’André-Yvette est l’une des plus anciennes gabares bretonnes encore navigantes. Elle porte les noms des enfants du premier propriétaire, Tanguy Quéméneur. Destinée à transporter du vrac lourd, comme du sable ou des galets, elle charriera notamment des blocs de granit pendant la reconstruction de Brest après la guerre. Après 1975, le navire est transformé en bateau de plaisance, puis mis au service de projets pédagogiques. Depuis 2022, l’André-Yvette est basé à Baden. Acquis par Les Voiles du Golfe, il navigue en croisière et permet au grand public de découvrir le patrimoine maritime breton.

Embarquements et visite à quai (selon les lieux d’embarquements) du vendredi au dimanche. Voir Billetterie.

Le Corentin

Le Corentin est un trois-mâts, gréé de voiles au tiers, également nommé « lougre ». C’est une réplique d’un bateau chasse-marée caboteur datant du XIXe s., L’Aimable Irma. Ces types de bateaux étaient généralement destinés au transport de marchandises. Construit en 1990-1991 au chantier naval de Saint-Guénolé à Quimper, à l’initiative d’un groupe de passionnés, le Corentin est basé à Concarneau et est entretenu par l’association Le lougre de l’Odet. Il est actuellement affrété pour des croisières de loisirs et des projets pédagogiques.

Embarquements et visite à quai (selon les lieux d’embarquements) du jeudi au dimanche. Voir Billetterie.

La Biche

Le Biche

Le Biche est le dernier thonier-dundee à voile d’Atlantique, construit en 1934 pour un patron pêcheur de l’île de Groix, Ange Stéphan, que l’on surnommait “Ange-Biche”. C’est le seul survivant de ce modèle de bateau de pêche construit à des centaines d’exemplaires jusqu’à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Son image reste bien sûr associée à l’apogée de la pêche à la voile en Atlantique au XXe siècle. Le Biche est devenu une institution du pays de Lorient. L’association Les Amis du Biche en gère l’exploitation et l’entretien.

Embarquements et visite à quai (selon les lieux d’embarquements) du vendredi au dimanche. Voir Billetterie.

Sous-marin Flore

Plongez dans les abysses de l’étrange et impressionnante vie des sous-mariniers… Explorez l’ingéniosité de ce monde à part en visitant le sous-marin Flore : le poste de pilotage, les bannettes, les cuisines, la salle de machines… Et découvrez la vie de ces marins pas comme les autres, qui embarquaient pour des semaines à huis-clos, via le musée aménagé dans les bunkers.
Grâce au Sloop – le porte-clé de Lorient Océans – bénéficiez de tarifs réduits pour les activités proposées par notre partenaire la Sellor (visite du sous-marin Flore, visite de la Cité de la Voile Eric Tabarly, stade nautique, Tyroll).

Plus d’infos ici.

Le bâtiment remorqueur de sonar (BRS) Aldébaran

Pour la seconde année consécutive, la Marine Nationale nous fait l’honneur de sa présence pour Lorient Océans. Cette année, le public pourra découvrir Aldébaran, un bâtiment remorquer de sonar.  Possédant une silhouette de chalutier, les BRS sont équipés pour remorquer deux sonars de chasse aux mines sous-marines, afin d’assurer la surveillance des fonds jusqu’à 80 mètres. Ils peuvent également être utilisés pour l’instruction à la navigation des futurs marins. Basé à Brest, d’une longueur de 28 mètres et d’une largeur de 8 mètres, il est armé par un équipage de 24 marins. Trois bâtiments de ce type sont en service dans la Marine nationale. Une découverte à ne pas manquer !

Course au large

Lorient est la capitale mondiale de la course au large. La Base accueille plus d’une centaine de skippers professionnels ou semi-professionnels de toutes les catégories : les Ultims, ces trimarans géants qui tournent autour de la planète en 40 à 50 jours, les IMOCA ces monocoques qui participent au Vendée Globe, les Class40, les Ocean Fifty, les Mini 6,50…
Sans oublier les IRC, les bateaux de course de « monsieur tout le monde », dont certains participent à des transats dédiées aux amateurs (La Transquadra, la Cap Martinique…).

Libertalia

Libertalia est un Volvo 60, voilier de course de 19.50m avec équipage professionnel. Ce VOR60 a été dessiné et construit pour courir la Volvo Ocean Race 2001-02, la course autour du monde en équipage. Engagé sous le nom de Djuice Dragons, il était skippé par Knut Frostad, avec comme Chef de quart Thomas Coville et Jean-Yves Bernot comme Navigateur.

Visite à quai du vendredi au dimanche, au quai Glorieux, à La Base.

Vedette Garde-Côtes DF36 « kan an avel » 

La Vedette Garde-Côtes DF36 « kan an avel » (28m), mise en service en 2001, est un des moyens navals de la Direction Nationale Garde-Côtes des Douanes (DNGCD) qui compte 31 navires et 14 avions et hélicoptères. Les missions de la DNGCD sont : la lutte contre les grands trafics (armes, stupéfiants, tabac, flux financiers illicites), la surveillance de la frontière maritime, l’application de la réglementation fiscale maritime.

Bateaux de pêche

Profitez de cette occasion unique pour entrer dans les coulisses du monde de la pêche : embarquez à bord de ces bateaux de travail et découvrez le rude cadre de vie de ces marins, mais aussi son volet moderne et l’évolution de cette profession.
Le port de pêche de Lorient est le 1er port français en « valeur » et le 2e en volume. Il génère plus de 3 000 emplois directs. 18 000 tonnes de pêche fraiche y sont débarquées et vendues sous criée chaque année. 80 000 tonnes de produits de la mer y sont traitées.

Bateaux du Port de Commerce

Remorqueurs du port de commerce

Pour la troisième année consécutive, le Port de Commerce participe au festival Lorient Océans avec ses remorqueurs.
Le port de commerce de Lorient est le 1er port breton pour les hydrocarbures et il joue un rôle majeur pour les matières premières agroalimentaires. Cette activité est répartie sur deux sites : Kergroise (Lorient) et le Rohu (Lanester).

La vedette P605 Vertonne de la Gendarmerie maritime

Vertonne est une des 24 vedettes côtières de surveillance maritime (VCSM) actuellement en service. Indispensables bâtiments de service public, les VCSM mènent quotidiennement des missions très variées (militaires, judiciaires, de sécurité, de secours ou d’assistance).

Vedettes SNSM des stations de l’île de Groix et de Locmiquélic

Découvrez ces bateaux et leurs marins qui veillent 24h/24 sur les plaisanciers comme sur les skippers et les marins professionnels.
208 stations SNSM de sauve­tage réparties sur tout le littoral. 5 100 sauveteurs embarqués bénévoles interviennent jusqu’à 20 milles nautiques de la côte à partir des 208 stations de sauve­tage de la SNSM.

Bateaux du port de commerce

Le Bretagne, remorqueur du Port de commerce de Lorient

Le Bretagne est l’un des trois navires du Port de Commerce de Lorient utilisés pour faciliter et sécuriser les manœuvres des grands navires, notamment lors de leurs entrées et sorties de port ou dans leurs manœuvres d’accostage. Et ce 24h/24, 7 jours/7 !

Dimanche : la Grande Parade maritime Lorient Océans

Afin de rendre compte de la maritimité de Lorient et de sa rade dans son ensemble, Lorient Océans organise, dimanche 30 juin à 14h, la Grande Parade maritime.

Durant 1h30, des bateaux typiques de l’activité de la rade de Lorient navigueront en suivant un parcours imaginé pour qu’ils soient visibles de toutes les villes de la rade. Ils seront rejoints pour l’occasion par quelques invités de prestige !

Grands voiliers, bateaux du patrimoine, belle-plaisance, mais aussi navires militaires, de commerce, unités du port de pêche, vedettes de la SNSM, pour ne citer qu’eux, constitueront cette flotte d’un jour pour le plus grand bonheur des spectateurs.

Un temps fort du festival !

En pratique

La Grande Parade maritime Lorient Océans aura lieu le dimanche 30 juin à partir de 14h.
Une trentaine de bateaux paraderont dans la rade, pour un spectacle magique de plus d’1h30. Cette Grande Parade sera visible de nombreux points de vue de la rade. Il sera possible, pour la première fois, d’embarquer à bord de bateaux traditionnels pour vivre la parade de l’intérieur.

Les visites

Profitez de Lorient Océans pour découvrir des navires exceptionnels !

Dès le jeudi soir en centre-ville, puis pendant les 3 jours dans le village principal et dans les différents ports de la rade, vous pourrez admirer librement ces navires depuis le ponton. L’accès est gratuit.

> Si vous souhaitez monter à bord, vous devez présenter votre « Sloop« , le pass 3 jours Lorient Océans, à 8 €, à commander dès à présent sur notre site, également en vente sur place dans les espaces de Lorient Océans. L’accès aux bateaux dépend toutefois des places disponibles.

Important ! Les arrivées et visites de bateaux sont soumises aux conditions météorologiques et à des contraintes techniques et donc susceptibles d’être modifiées.

Rendez-vous sur la billetterie

Les embarquements

Pour la première fois, Lorient Océans propose des embarquements dans toute la rade de Lorient, et pendant la Grande Parade du dimanche.

Toutes les navigations durent 2 heures à l’exception du Biche (3 heures). L’embarquement pour les Personnes à Mobilité Réduite est uniquement possible à bord du Skeaf. Chaque personne mineure devra être obligatoirement accompagnée d’un adulte.

Tarifs : adulte 36 €, enfant 26€. Dans la mesure des places disponibles.

Tarifs Grande Parade : adulte 42 €, enfant 32 €.

Pour la première fois, Lorient Océans accueille l’exceptionnel voilier Santa Maria Manuela et propose un embarquement pendant la Grande Parade du dimanche.

Tarif spécial Grande Parade pour le Santa Maria Manuela : 175 €.

Samedi 29 juin

Le concert

Louane

Embarquements

Réservez vos embarquements pour Lorient Océans

Animations

Le sloop

Le Sloop donne accès aux visites de bateaux à quais et à certaines animations spécifiques pendant 3 jours (achetable aussi sur place)