Les bateaux

Étoile du Roy

Étoile du Roy est la réplique d’une frégate Corsaire de 1745. Gréé en 3 mâts, ce navire de 310 tonnes était armé de 20 canons et accueillait autrefois 236 hommes d’équipage. Avec ses 47 mètres de long (pour 10,30 m de large), l’Étoile du Roy est le troisième plus grand navire traditionnel français. Aujourd’hui, seuls 9 membres d’équipage suffisent à manœuvrer ses 800 m2 de voiles. Basée à Saint-Malo, l’Étoile du Roy est, pour la tout première fois, présent à Lorient Océans !

Course au large

Lorient est la capitale mondiale de la course au large. La Base accueille plus d’une centaine de skippers professionnels ou semi-professionnels de toutes les catégories : les Ultims, ces trimarans géants qui tournent autour de la planète en 40 à 50 jours, les IMOCA ces monocoques qui participent au Vendée Globe, les Class40, les Ocean Fifty, les Mini 6,50…
Sans oublier les IRC, les bateaux de course de « monsieur tout le monde », dont certains participent à des transats dédiées aux amateurs (La Transquadra, la Cap Martinique…).

Bateaux de pêche

Profitez de cette occasion unique pour entrer dans les coulisses du monde de la pêche : embarquez à bord de ces bateaux de travail et découvrez le rude cadre de vie de ces marins, mais aussi son volet moderne et l’évolution de cette profession.
Le port de pêche de Lorient est le 1er port français en « valeur » et le 2e en volume. Il génère plus de 3 000 emplois directs. 18 000 tonnes de pêche fraiche y sont débarquées et vendues sous criée chaque année. 80 000 tonnes de produits de la mer y sont traitées.

Bateaux du Port de Commerce

Remorqueurs du port de commerce

Pour la troisième année consécutive, le Port de Commerce participe au festival Lorient Océans avec ses remorqueurs.
Le port de commerce de Lorient est le 1er port breton pour les hydrocarbures et il joue un rôle majeur pour les matières premières agroalimentaires. Cette activité est répartie sur deux sites : Kergroise (Lorient) et le Rohu (Lanester).

Vedettes SNSM des stations de l’île de Groix et de Locmiquélic

Découvrez ces bateaux et leurs marins qui veillent 24h/24 sur les plaisanciers comme sur les skippers et les marins professionnels.
208 stations SNSM de sauve­tage réparties sur tout le littoral. 5 100 sauveteurs embarqués bénévoles interviennent jusqu’à 20 milles nautiques de la côte à partir des 208 stations de sauve­tage de la SNSM.

Bâtiments de la Marine Nationale

Des navires de la Marine Nationale, de la Gendarmerie Maritime et de l’École des Fusiliers Commandos Marine seront présents sur place et participeront à la grande parade.
Naval Group conçoit et construit des frégates de défense et d’intervention pour la Marine Nationale. Les fusiliers marins d’ALFUSCO basés à Lanester ainsi que Naval Group seront présents lors du festival.

Sous-marin Flore

Plongez dans les abysses de l’étrange et impressionnante vie des sous-mariniers… Explorez l’ingéniosité de ce monde à part en visitant le sous-marin Flore : le poste de pilotage, les bannettes, les cuisines, la salle de machines… Et découvrez la vie de ces marins pas comme les autres, qui embarquaient pour des semaines à huis-clos, via le musée aménagé dans les bunkers.
Grâce au Sloop – le porte-clé de Lorient Océans – bénéficiez de tarifs réduits pour les activités proposées par notre partenaire la Sellor (visite du sous-marin Flore, visite de la Cité de la Voile Eric Tabarly, stade nautique, Tyroll).

La Biche

Le Biche

Le Biche est le dernier thonier-dundee à voile d’Atlantique, construit en 1934 pour un patron pêcheur de l’île de Groix, Ange Stéphan, que l’on surnommait “Ange-Biche”. C’est le seul survivant de ce modèle de bateau de pêche construit à des centaines d’exemplaires jusqu’à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Son image reste bien sûr associée à l’apogée de la pêche à la voile en Atlantique au XXe siècle. Le Biche est devenu une institution du pays de Lorient. L’association Les Amis du Biche en gère l’exploitation et l’entretien.

Samedi 29 juin

Le concert

Louane